Saim - français

Moderator: JackFrost

Prantsis
Posts: 279
Joined: 2016-11-02, 15:32
Gender: male
Location: France

Re: Saim - français

Postby Prantsis » 2018-04-09, 15:46

Luís wrote:
Saim wrote:ce ne fera ça nous ferait pas de mal
parce que tout alors tout à l'heure

réelle, pyramide

User avatar
Saim
Posts: 5368
Joined: 2011-01-22, 5:44
Location: Novi Sad
Country: RS Serbia (Србија)

Re: Saim - français

Postby Saim » 2018-04-10, 9:07

Merci ! :)

User avatar
Saim
Posts: 5368
Joined: 2011-01-22, 5:44
Location: Novi Sad
Country: RS Serbia (Србија)

Re: Saim - français

Postby Saim » 2018-10-05, 16:34

Je vais traduire un petit fragment du livre La ecología de la libertad de Murray Bookchin. Le livre original est en anglais, mais il s'agit ici de la version en espagnol.

La ruptura de la sociedad urbana del neolítico temprano marca un punto decisivo en el desarrollo de la humanidad. En la era milenaria que separa a las primeras comunidades horticultoras de las «altas civilizaciones» de la antigüedad, presenciamos el surgimiento de pueblos, ciudades, y finalmente imperios, es decir, de un terreno social cualtitativamente nuevo en el cual el control colectivo de la producción era suplantado por un control elitista; las relaciones de parentesco, por relaciones territoriales y de clase; y las asambleas populares o los consejos de ancianos, por burocracias estatales.

La rupture de la société urbaine du néolithique ancien marque un point décisif dans le développement de l'humanité. Dans l'ère millénaire qui sépare les premières communautés horticoles des «hautes civilisations» de l'antiquité, nous assistons à l'émergence de villages, villes, et finalement empires, c'est-à-dire, d'un terrain social qualitativement nouveau dans lequel le contrôle collectif de la production était supplanté par un contrôle élitiste; les liens de parenté, par des liens territoriaux ou de classe; et les assemblées populaires ou les conseils des anciens, par des bureaucraties étatiques.

En occitan: La ruptura de la societat urbana del neolitic ancian marca un ponch decisiu dins lo desvolopament de l'humanitat. Dins l'èra millenària que separa las primièras comunautats orticòlas de las «nautas civilizacions» de l'antiquitat, assistim a l'emergéncia de vilatges, vilas, e finalament empèris, es a díser, d'un terren social qualitativament nòu ont lo contraròtle collectiu de la produccion èra suplantat per un contraròtle elitista; los ligams de parentat, per de ligams territorials o de classe; e las assembladas popularas o los conselhs de los ancians, par de burocracias estatalas.
Last edited by Saim on 2018-10-07, 18:18, edited 1 time in total.

User avatar
Saim
Posts: 5368
Joined: 2011-01-22, 5:44
Location: Novi Sad
Country: RS Serbia (Србија)

Re: Saim - français

Postby Saim » 2018-10-06, 20:14

De aquí surge el otro aspecto del drama de la humanidad: el lado negativo de su desarrollo, al que alude el «problema social» de los teóricos marxistas. El progreso técnico se cobra un precio por los beneficios que le confiere a la humanidad. Para resolver el problema de la escasez natural, el desarrollo de la técnica acarrea la reducción de la humanidad a una fuerza técnica. La gente se vuelve instrumentos de producción, tales como las máquines y herramientas que fabrican. Están sujetas a las mismas formas de coordinación, racionalización y control que la sociedad trata de imponer sobre la naturaleza y los instrumentos inanimados. El trabajo es el medio con el cual la humanidad forja su auto-formación y el objeto de la manipulación social. Este involucra no sólo la proyección de los poderes humanos hacia una libre expresión sino su represión mediante el principio de que las tareas deben ejecutarse con obediencia y abnegación. La auto-represión y la represión social forman el contrapunto indispensable para la emancipación personal y la emancipación social.

C'est là que prend naissance l'autre aspect du drame de l'humanité: le côté négatif de son développement, auquel fait allusion le «problème social» des théoriciens marxistes. Le progrès technique facture un prix pour les bénéfices qu'il confère à l'humanité. Pour résoudre le problème de la pénurie naturelle, le développement de la technique entraîne la réduction de l'humanité à une force technique. Les gens deviennent des instruments de production, tels que les machines et outils qu'ils fabriquent. Elles sont soumises aux mêmes formes de coordination, rationalisation et contrôle que la société tente d'imposer à la nature et les instruments inanimés. Cela n'implique pas seulement la projection des pouvoirs humains vers une libre expression, sinon sa répression par le principe selon lequel les tâches doivent s'exécuter avec obedience et abnégation. L'auto-répression et la répression sociale forment le contrepoint indispensable pour l'emancipation personnelle et l'emancipation sociale.

User avatar
Saim
Posts: 5368
Joined: 2011-01-22, 5:44
Location: Novi Sad
Country: RS Serbia (Србија)

Re: Saim - français

Postby Saim » 2018-10-12, 12:32

Le texte: https://www.abc.es/internacional/abci-p ... ticia.html

J'ai corrigé un petit détail du texte: en lieu d'Harmony, j'ai écrit Armonía, puisque le nom officiel du parti n'est pas en anglais et il doit être traduit en espagnol ou - si on ne traduit pas - rester en russe/letton (sûrement pas en anglais !).

Los prorrusos vuelven a ganar las elecciones en Letonia pero de nuevo sin mayoría

Les pro-russes remportent encore les élections en Lettonie, mais une nouvelle fois sans majorité.

"Saskaņa/Согласие" (Armonía), que además de prorruso se define como socialdemócrata, es ya la cuarta vez que vence en unas elecciones parlamentarias, pero hasta ahora nunca consiguió aliados para llegar al Gobierno.

"Saskaņa/Согласие" (Harmonie), en outre de pro-russe, se décrit comme social-démocrate, et c'est déjà la quatrième fois qu'il remporte les élections parlementaires, mais il n'a jamais encore réussi à obtenir des alliés pour arriver au gouvernement.

El partido Armonía, liderado por el alcalde de Riga, Nils Ushakovs y que goza del respaldo masivo de la minoría rusa, fue la formación más votada en los comicios legislativos que se celebraron el sábado en Letonia. Ha obtenido cerca del 20% de los sufragios (24 diputados) cuando el recuento de papeletas supera ya el 99%.

Le parti Harmonie, dirigé par le maire de Riga, Nils Ushakovs et soutenu massivement pour la minorité russe, est arrivé à la première position dans les élections législatives qu'ont été celebrées le samedi en Lettonie. A obtenu près de 20% des suffrages (24 députés) lorsque le comptage des bulletins dépasse déjà le 99%.

En segundo lugar, con un 14,5% de los votos (15 diputados), han quedado los populistas del denominado «¿A quién pertenece el Estado?» (KPVLV), el único socio probable de coalición de los vencedores. Juntos suman 39 escaños sobre un total de 100 que tiene el Saeima, el Parlamento letón, resultado muy alejado de los 51 diputados que conforman la mayoría.

En deuxième position, avec 20% des votes (15 députés), sont les populistes, désignées sous le nom de « À qui appartient l'État ?» (KPVLV), le seul partenaire de coalition probable des victorieux. Ensemble, ils accumulent 39 sièges sur un total de 100 qu'a la Saeima, le Parlement letton, un résultat très éloigné des 51 députés qui constituent la majorité.

Ushakovs, no obstante, se muestra confiado en lograr un acuerdo para atraer a los 12 parlamentarios que le faltan. Esos apoyos podrían llegarle de la tercera formación en liza, el llamado Nuevo Partido Conservador, que habría logrado el 13,6% de los votos y que está siendo activamente cortejado por la actual coalición gobernante con el objetivo de cerrar el paso a prorrusos y populistas.

Ushakovs, néanmoins, a bon espoir d'obtenir un accord pour attirer les 12 parlementaires qui lui manquent. Ces soutiens pourront arriver du troisième parti en lice, dit Nouveau Parti Conservatrice, qui aurait obtenu 13,6% des votes et qui a été activement courtisé par l'actuelle coalition gouvernante avec l'objectif de bloquer les pro-russes et populistes.

El líder del Nuevo Partido Conservador, Janis Bordans, ha dejado ya clara cuál es la condición para decantarse de uno u otro lado, exige ponerse al frente del próximo Ejecutivo. La cuarta posición le ha correspondido a los liberales de «Desarrollo/Por», que han alcanzado el 12% de los sufragios.

Le dirigeant du Nouveau Parti Conservatrice, Janis Bordans, a établi clairement quelle est la condition que le pourrait faire opter pour l'un des côtés: il exige d'être placé à la tête de l'exécutif suivant". Les libéraux de « Développement/Pour » sont arrivés en quatrième position, ayant obtenu 12% des suffrages.

User avatar
Dormouse559
Language Forum Moderator
Posts: 6547
Joined: 2010-05-30, 0:06
Real Name: Matthew
Gender: male
Country: US United States (United States)

Re: Saim - français

Postby Dormouse559 » 2018-10-12, 16:04

J'ai décidé de faire quelques corrections. Ne les prends pas comme exhaustives. J'ai mis le texte en orange quand je n'étais pas certain de la qualité d'une correction ou quand j'ai trouvé douteuse une tournure de phrase et que je ne savais pas la corriger.

Aussi, tu as modifié ton texte dernier après que j'avais commencé à le corriger. J'ai essayé de mettre à jour ma version, mais il est bien possible que tu voies quelques corrections qui sont maintenant superflues.

Saim wrote:Les gens deviennent des instruments de production, tels que (tout) comme les machines et les outils qu'ils fabriquent. Ils sont soumises aux mêmes formes de coordination, de rationalisation et de contrôle que la société tente d'imposer à la nature et aux instruments inanimés. Cela n'implique pas seulement la projection des pouvoirs humains vers une libre expression, sinon mais sa répression par le principe selon lequel les tâches doivent s'exécuter avec obedience obéissance et abnégation. L'autorépression et la répression sociale forment le contrepoint indispensable pour l'emancipation personnelle et l'emancipation sociale.


Saim wrote:J'ai corrigé un petit détail du texte: en au lieu de Harmony, j'ai écrit Armonía, puisque le nom officiel du parti n'est pas en anglais et il doit être traduit en espagnol ou - si on ne traduit pas - rester en russe/letton (sûrement pas en anglais !).

Les pro-russes remportent encore les elections en Lettonie, mais une nouvelle fois de nouveau sans majorité.

"Saskaņa/Согласие" (Harmonie), en outre de pro-russe, se décrit comme social-démocrate, et c'est dejà la quatrième fois qu'il remporte les élections parlementaires, mais il n'a jamais encore réussi à obtenir des alliés pour arriver au Gouvernement.

Le parti Harmonie, dirigé par le maire de Riga, Nils Ushakovs et soutenu massivement pour par la minorité russe, est arrivé à la première position en premier dans les élections législatives qu'ont étées celebrées tenues le samedi en Lettonie. Il a obtenu près du 20% des suffrages (24 députés) lorsque le comptage des bulletins dépasse dejà le 99%.

En deuxième position, avec 20% des votes (15 députés), sont les populistes, designées sous le nom de « À qui appartient l'État ? » (KPVLV), le seul partenaire de coalition probable des victorieux. Ensemble, ils accumulent rassemblent 39 sièges sur un total de 100 qu'a la Saeima, le Parlement letton, un résultat très éloigné des 51 députés qui constituent la majorité.

Ushakovs, néanmoins, a bon espoir d'obtenir un accord pour attirer les 12 parlementaires dont il manque. Ces soutiens pourraient arriver venir du troisième parti en lice, dit Nouveau Parti Conservateur, qui aurait obtenu 13,6% des votes et qui est en train d'être activement courtisé par la coalition gouvernante actuelle avec l'objectif de bloquer les pro-russes et les populistes.

Le dirigéant du Nouveau Parti Conservateur, Janis Bordans, a clairement établi quelle est la condition qui pourrait le faire opter pour l'un des côtés: il exige d'être placé à la tête de l'exécutif suivant". En quatrième position sont arrivés les libéraux de « Développement/Pour », qui ont obtenu 12% des suffrages.
N'hésite pas à corriger mes erreurs.

User avatar
Saim
Posts: 5368
Joined: 2011-01-22, 5:44
Location: Novi Sad
Country: RS Serbia (Србија)

Re: Saim - français

Postby Saim » 2018-10-14, 16:32

Dormouse559 wrote:J'ai décidé de faire quelques corrections. Ne les prends pas comme exhaustives. J'ai mis le texte en orange quand je n'étais pas certain de la qualité d'une correction ou quand j'ai trouvé douteuse une tournure de phrase et que je ne savais pas la corriger.

Aussi, tu as modifié ton texte dernier après que j'avais commencé à le corriger. J'ai essayé de mettre à jour ma version, mais il est bien possible que tu voies quelques corrections qui sont maintenant superflues.

Saim wrote:Les gens deviennent des instruments de production, tels que (tout) comme les machines et les outils qu'ils fabriquent. Ils sont soumises aux mêmes formes de coordination, de rationalisation et de contrôle que la société tente d'imposer à la nature et aux instruments inanimés. Cela n'implique pas seulement la projection des pouvoirs humains vers une libre expression, sinon mais sa répression par le principe selon lequel les tâches doivent s'exécuter avec obedience obéissance et abnégation. L'autorépression et la répression sociale forment le contrepoint indispensable pour l'emancipation personnelle et l'emancipation sociale.


Saim wrote:J'ai corrigé un petit détail du texte: en au lieu de Harmony, j'ai écrit Armonía, puisque le nom officiel du parti n'est pas en anglais et il doit être traduit en espagnol ou - si on ne traduit pas - rester en russe/letton (sûrement pas en anglais !).

Les pro-russes remportent encore les elections en Lettonie, mais une nouvelle fois de nouveau sans majorité.

"Saskaņa/Согласие" (Harmonie), en outre de pro-russe, se décrit comme social-démocrate, et c'est dejà la quatrième fois qu'il remporte les élections parlementaires, mais il n'a jamais encore réussi à obtenir des alliés pour arriver au Gouvernement.

Le parti Harmonie, dirigé par le maire de Riga, Nils Ushakovs et soutenu massivement pour par la minorité russe, est arrivé à la première position en premier dans les élections législatives qu'ont étées celebrées tenues le samedi en Lettonie. Il a obtenu près du 20% des suffrages (24 députés) lorsque le comptage des bulletins dépasse dejà le 99%.

En deuxième position, avec 20% des votes (15 députés), sont les populistes, designées sous le nom de « À qui appartient l'État ? » (KPVLV), le seul partenaire de coalition probable des victorieux. Ensemble, ils accumulent rassemblent 39 sièges sur un total de 100 qu'a la Saeima, le Parlement letton, un résultat très éloigné des 51 députés qui constituent la majorité.

Ushakovs, néanmoins, a bon espoir d'obtenir un accord pour attirer les 12 parlementaires dont il manque. Ces soutiens pourraient arriver venir du troisième parti en lice, dit Nouveau Parti Conservateur, qui aurait obtenu 13,6% des votes et qui est en train d'être activement courtisé par la coalition gouvernante actuelle avec l'objectif de bloquer les pro-russes et les populistes.

Le dirigéant du Nouveau Parti Conservateur, Janis Bordans, a clairement établi quelle est la condition qui pourrait le faire opter pour l'un des côtés: il exige d'être placé à la tête de l'exécutif suivant". En quatrième position sont arrivés les libéraux de « Développement/Pour », qui ont obtenu 12% des suffrages.


Merci de me corriger ! Même si c'est ne pas exhaustif, tu m'as beaucoup aidé. :D

User avatar
Saim
Posts: 5368
Joined: 2011-01-22, 5:44
Location: Novi Sad
Country: RS Serbia (Србија)

Re: Saim - français

Postby Saim » 2018-10-29, 12:23

http://canarias-semanal.org/art/23765/w ... 1-uYxxA9x8

Un documento esclarecedor sobre el significado del proyecto político de Podemos
Un document éclairant sur le sens du projet politique de Podemos

WILLY TOLEDO LE SACA LOS "COLORES" A JUAN CARLOS MONEDERO (VÍDEO)
Willy Toledo fait rougir Juan Carlos Monedero (vidéo)

El "ideólogo" de Podemos se retrata en una entrevista al actor madrileño
"L'idéologue" de Podemos dévoile son vrai visage dans une interview avec l'actuer madrilène

Les ofrecemos el fragmento de una entrevista que el "ideólogo" de Podemos, Juan Carlos Monedero, le realizó en su espacio del digital Público a Willy Toledo.
Nous vous offrons le fragment d'une interview que "l'idéologue" de Podemos, Juan Carlos Monedero, a realisée dans son espace du journal en ligne Público avec Willy Toledo.

La entrevista tiene un esclarecedor doble interés. Por una parte, el que corresponde a las respuestas que el activista y actor Willy Toledo le da a las cuestiones que le formula su entrevistador. Y, por otra, las preguntas comentadas que el propio Monedero formula. Pero, a nuestro juicio, lo más significativo de este documento videográfico es, justamente, el contenido de las cuestiones formuladas por Juan Carlos Monedero.
L'interview a un éclairant double intérêt. D'une parte, celui que correspond aux réponses donées par l'activiste et acteur Willy Toledo aux questions formulées par son intervieweur. De l'autre, les questions commentées qui Monedero même formule. Mais, selon nous, ce qui est le plus significatif de ce document vidéographique c'est, justement, le contenu des questions formulées par Juan Carlos Monedero.

Willy Toledo: "Iglesias y Garzón son los líderes de dos partidos socialdemócratas que venden la idea falaz del capitalismo con rostro humano"
Willy Toledo: "Iglesias et Garzón son les leaders de deux partis social-démocrates qui vendent l'idée fallacieuse d'un capitalisme à visage humain.

En principio hay que empezar dejando por sentado que Monedero, más que preguntas, lo que realmente hizo a lo largo de toda la entrevista fue dejar bien claros cuáles son sus principios y opiniones sobre una serie de tópicos, que ha procurado mantener ocultos durante los últimos cuatro o cinco años.
Au début il faut commencer en indiquant que Monedero, plutôt que poser de des questions, ce qu'il a fait réellement tout au long de l'interview à été d'exprimer clairement ses principes et opinions sur une série de sujets, qu'il a procuré maintenir cachés pendant les quatre ou cinq dernières années.

User avatar
Saim
Posts: 5368
Joined: 2011-01-22, 5:44
Location: Novi Sad
Country: RS Serbia (Србија)

Re: Saim - français

Postby Saim » 2019-01-17, 19:27

Texte (catalan): http://www.diaridelallengua.cat/com-mes ... ns-lacces/

“Com més necessitat tens de la llengua per avançar socialment, més difícil hi tens l’accés”
"Plus on a besoin de la langue pour avancer socialement, plus difficile est l'accès à la langue"

Entrevista a la filòloga Marina Massaguer, que fa recerca sobre no catalanoparlants a Catalunya

Interview avec la philologue Marina Massaguer, qui fait des recherches sur les non catalanophones en Catalogne

La filòloga Marina Massaguer treballa al Centre de Recerca en Sociolingüística i Comunicació (CUSC) de la Universitat de Barcelona (UB), és membre del grup de recerca IdentiCat i del projecte Neophon sobre nous parlants, vinculats a la Universitat Oberta de Catalunya (UOC), on hi està fent una tesi doctoral sobre els perfils, les trajectòries i les ideologies dels no catalanoparlants a Catalunya. Recentment, ha impartit la conferència Viure a Catalunya sense parlar català: qui, com i per què? Organitzada per la Universitat Rovira i Virgili (URV) i ha conversat amb el Diari de la llengua sobre la seva recerca.

La philologue Marina Massaguer travaille au Centre de recherche sur la sociolinguistique et la communication (Centre de Recerca en Sociolingüística i Comunicació; CUSC) de l'Université de Barcelone (UB), est membre du groupe de recherche IdentiCat et du projet Neophon sur les nouveaux locuteurs, liés à l'Université ouverte de Catalogne (UOC), et est en train de faire une thèse doctorale sur les profils, les trajectoires et les idéologies des non catalanophones en Catalogne. Récemment, elle a donné la conférence Vivre en Catalogne sans parler le catalan: qui, comme et pourquoi? organisée par l'Université Rovira i Virgili (URV) et a conversé avec le Diari de la llengua (le journal de la langue) sur ses recherches.
Last edited by Saim on 2019-01-20, 14:44, edited 3 times in total.

User avatar
Saim
Posts: 5368
Joined: 2011-01-22, 5:44
Location: Novi Sad
Country: RS Serbia (Србија)

Re: Saim - français

Postby Saim » 2019-01-20, 14:32

Fins a quin punt és possible viure a Catalunya sense parlar català?

Depèn de la situació de partida de la persona. Hi ha gent que no té necessitat de parlar català perquè pot mobilitzar altres recursos: econòmics (pot ser que tingui els diners que vol i la feina que vol) i no li calgui aspirar a més o socials (ja té les relacions socials, la família i els amics que vol). En canvi, hi ha altres persones que sí que necessiten el recurs perquè volen aspirar a tenir feines millors o entrar en cercles socials als quals, de moment, no hi tenen accés.


À quel point est-il possible de vivre en Catalogne sans parler catalan ?

Ça dépend de la situation de départ de la personne. Il y a des gens qui n'ont aucune nécessité de parler catalan parce qu'ils peuvent mobiliser d'autres ressources: des ressources économiques (peut-être qu'elle[1] a l'argent qu'elle veut et le travail qu'elle veut) et elle n'a pas besoin d'aspirer à plus, et des ressources sociales (elle a déjà les relations sociales, la famille et les amis qu'elle veut). Par contre, il y a des personnes qui ont besoin de la ressource parce qu'ils veulent aspirer à des travails meilleurs ou entrer dans des cercles sociaux auxquels ils n'ont pas accès.

Per què?

En primer lloc, si han arribat d’adults a Catalunya no s’han escolaritzat en català. Alguns no poden tampoc assistir a classes de català o bé[2] perquè no tenen temps perquè treballen tot el dia. Si et passes tot el dia fregant escales no tens ganes que t’expliquin els pronoms febles a dos quarts de nou. Són els que més necessiten accedir a la llengua perquè els seus entorns de socialització no són en català i, alhora, els que hi tenen un accés més difícil. Com més necessitat tens de la llengua per avançar socialment a Catalunya i augmentar els teus recursos, més difícil hi tens l’accés.


Pourquoi ?

En premier lieu, si elles sont arrivées en Catalogne en étant déjà adultes, elles n'ont pas été scolarisées en catalan. Certains ne peuvent pas non plus suivre des courses de catalan parce qu'ils travaillent toute la journée, donc ils n'ont pas le temps. Si on passe toute la journée à nettoyer des escaliers on n'a pas envie d'écouter des explications des pronoms faibles[3] à huit heures et demie. Ils sont ceux qui ont plus besoin d'accéder à la langue parce que leurs environnements sociaux ne sont pas en catalan et, au même temps, ceux qui ont du mal à y accéder. Plus on a besoin de la langue pour avancer socialement et élargir nôtres ressources, plus difficile est l'accès à la langue.

[1] Je suppose que la référence ici et à la persona de la phrase précédente.
[2] Franchement je trouve cet o bé perquè pas si cohérent (normalement la construction o bé perquè ... o bé perquè ... introduit deux explications possibles, et ici il n'y en a qu'une), donc je l'ai omis dans la traduction. De plus, j'ai reformulé un peu la phrase pour éviter la répétition de parce que.
[3] Pronoms faibles = pronoms non acentués, pronoms clitiques. Dans la grammaire catalane on sent très souvent l'expression pronoms febles (plus souvent que "clítics" ou "àtons"), et j'en ai trouvé des exemples en français sur Google, mais je ne suis pas sûr si ce terme est si connu en français comme en catalan.

User avatar
Lutrinae
Posts: 95
Joined: 2010-09-13, 2:08
Country: RO Romania (România)

Re: Saim - français

Postby Lutrinae » 2019-02-06, 11:33

Saim wrote:
À quel point est-il possible de vivre en Catalogne sans parler catalan ?

Ça dépend de la situation de départ de la personne. Il y a des gens qui n'ont aucune nécessité de parler catalan parce qu'ils peuvent mobiliser d'autres ressources: des ressources économiques (peut-être qu'elle[1] a l'argent qu'elle veut et le travail qu'elle veut) et elle n'a pas besoin d'aspirer à plus, et des ressources sociales (elle a déjà les relations sociales, la famille et les amis qu'elle veut). Par contre, il y a des personnes qui ont besoin de cette ressource parce qu'ils veulent aspirer à des emplois (le pluriel correct est "travaux", mais on a tendance à l'utiliser pour autre chose, donc je suggère emploi)) meilleurs ou entrer dans des cercles sociaux auxquels ils n'ont pas accès.


Pourquoi ?

Le première phrase a un sujet féminin, (j'imagine qu'elle réfère à "personne"), alors que la deuxième commence par "Certains" au masculin. Comme c'est un deuxième paragraphe, je rajouterais "personne" une fois à la première phrase pour ne pas perdre la référence et changerais "certains" pour "certaines")
En premier lieu, si ces personnes sont arrivées en Catalogne en étant déjà adultes, elles n'ont pas été scolarisées en catalan. Certaines ne peuvent pas non plus suivre des cours de catalan parce qu'elles travaillent toute la journée, donc elles n'ont pas le temps. Si on passe toute la journée à nettoyer des escaliers on n'a pas envie d'écouter des explications sur les pronoms faibles[3] à huit heures et demie. Ce sont ceux qui ont le plus besoin d'accéder à la langue parce que leur environnement social (l'environnement social de chaque personne, ça reste donc singulier) n'est pas en catalan qui, en même temps, sont ceux qui ont du mal à y accéder. Plus on a besoin de la langue pour avancer socialement et améliorer nos ressources, plus difficile est l'accès à la langue.

[1] Je suppose que la référence ici et à la persona de la phrase précédente.
[2] Franchement je trouve cet o bé perquè pas si cohérent (normalement la construction o bé perquè ... o bé perquè ... introduit deux explications possibles, et ici il n'y en a qu'une), donc je l'ai omis dans la traduction. De plus, j'ai reformulé un peu la phrase pour éviter la répétition de parce que.
[3] Pronoms faibles = pronoms non acentués, pronoms clitiques. Dans la grammaire catalane on sent très souvent l'expression pronoms febles (plus souvent que "clítics" ou "àtons"), et j'en ai trouvé des exemples en français sur Google, mais je ne suis pas sûr si ce terme est si connu en français comme en catalan.
Thanks for any correction :)

User avatar
Saim
Posts: 5368
Joined: 2011-01-22, 5:44
Location: Novi Sad
Country: RS Serbia (Србија)

Re: Saim - français

Postby Saim » 2019-02-06, 11:41

Lutrinae wrote:[...]


Merci beaucoup, Lutrinae, tes corrections m'ont beaucoup aidé !


Return to “French (Français)”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 0 guests