Saim - français

Moderator: JackFrost

Prantsis
Posts: 203
Joined: 2016-11-02, 15:32
Gender: male
Country: FR France (France)

Re: Saim - français

Postby Prantsis » 2018-04-09, 15:46

Luís wrote:
Saim wrote:ce ne fera ça nous ferait pas de mal
parce que tout alors tout à l'heure

réelle, pyramide

User avatar
Saim
Posts: 4933
Joined: 2011-01-22, 5:44
Location: Novi Sad
Country: RS Serbia (Србија)

Re: Saim - français

Postby Saim » 2018-04-10, 9:07

Merci ! :)

User avatar
Saim
Posts: 4933
Joined: 2011-01-22, 5:44
Location: Novi Sad
Country: RS Serbia (Србија)

Re: Saim - français

Postby Saim » 2018-10-05, 16:34

Je vais traduire un petit fragment du livre La ecología de la libertad de Murray Bookchin. Le livre original est en anglais, mais il s'agit ici de la version en espagnol.

La ruptura de la sociedad urbana del neolítico temprano marca un punto decisivo en el desarrollo de la humanidad. En la era milenaria que separa a las primeras comunidades horticultoras de las «altas civilizaciones» de la antigüedad, presenciamos el surgimiento de pueblos, ciudades, y finalmente imperios, es decir, de un terreno social cualtitativamente nuevo en el cual el control colectivo de la producción era suplantado por un control elitista; las relaciones de parentesco, por relaciones territoriales y de clase; y las asambleas populares o los consejos de ancianos, por burocracias estatales.

La rupture de la société urbaine du néolithique ancien marque un point décisif dans le développement de l'humanité. Dans l'ère millénaire qui sépare les premières communautés horticoles des «hautes civilisations» de l'antiquité, nous assistons à l'émergence de villages, villes, et finalement empires, c'est-à-dire, d'un terrain social qualitativement nouveau dans lequel le contrôle collectif de la production était supplanté par un contrôle élitiste; les liens de parenté, par des liens territoriaux ou de classe; et les assemblées populaires ou les conseils des anciens, par des bureaucraties étatiques.

En occitan: La ruptura de la societat urbana del neolitic ancian marca un ponch decisiu dins lo desvolopament de l'humanitat. Dins l'èra millenària que separa las primièras comunautats orticòlas de las «nautas civilizacions» de l'antiquitat, assistim a l'emergéncia de vilatges, vilas, e finalament empèris, es a díser, d'un terren social qualitativament nòu ont lo contraròtle collectiu de la produccion èra suplantat per un contraròtle elitista; los ligams de parentat, per de ligams territorials o de classe; e las assembladas popularas o los conselhs de los ancians, par de burocracias estatalas.
Last edited by Saim on 2018-10-07, 18:18, edited 1 time in total.

User avatar
Saim
Posts: 4933
Joined: 2011-01-22, 5:44
Location: Novi Sad
Country: RS Serbia (Србија)

Re: Saim - français

Postby Saim » 2018-10-06, 20:14

De aquí surge el otro aspecto del drama de la humanidad: el lado negativo de su desarrollo, al que alude el «problema social» de los teóricos marxistas. El progreso técnico se cobra un precio por los beneficios que le confiere a la humanidad. Para resolver el problema de la escasez natural, el desarrollo de la técnica acarrea la reducción de la humanidad a una fuerza técnica. La gente se vuelve instrumentos de producción, tales como las máquines y herramientas que fabrican. Están sujetas a las mismas formas de coordinación, racionalización y control que la sociedad trata de imponer sobre la naturaleza y los instrumentos inanimados. El trabajo es el medio con el cual la humanidad forja su auto-formación y el objeto de la manipulación social. Este involucra no sólo la proyección de los poderes humanos hacia una libre expresión sino su represión mediante el principio de que las tareas deben ejecutarse con obediencia y abnegación. La auto-represión y la represión social forman el contrapunto indispensable para la emancipación personal y la emancipación social.

C'est là que prend naissance l'autre aspect du drame de l'humanité: le côté négatif de son développement, auquel fait allusion le «problème social» des théoriciens marxistes. Le progrès technique facture un prix pour les bénéfices qu'il confère à l'humanité. Pour résoudre le problème de la pénurie naturelle, le développement de la technique entraîne la réduction de l'humanité à une force technique. Les gens deviennent des instruments de production, tels que les machines et outils qu'ils fabriquent. Elles sont soumises aux mêmes formes de coordination, rationalisation et contrôle que la société tente d'imposer à la nature et les instruments inanimés. Cela n'implique pas seulement la projection des pouvoirs humains vers une libre expression, sinon sa répression par le principe selon lequel les tâches doivent s'exécuter avec obedience et abnégation. L'auto-répression et la répression sociale forment le contrepoint indispensable pour l'emancipation personnelle et l'emancipation sociale.

User avatar
Saim
Posts: 4933
Joined: 2011-01-22, 5:44
Location: Novi Sad
Country: RS Serbia (Србија)

Re: Saim - français

Postby Saim » 2018-10-12, 12:32

Le texte: https://www.abc.es/internacional/abci-p ... ticia.html

J'ai corrigé un petit détail du texte: en lieu d'Harmony, j'ai écrit Armonía, puisque le nom officiel du parti n'est pas en anglais et il doit être traduit en espagnol ou - si on ne traduit pas - rester en russe/letton (sûrement pas en anglais !).

Los prorrusos vuelven a ganar las elecciones en Letonia pero de nuevo sin mayoría

Les pro-russes remportent encore les élections en Lettonie, mais une nouvelle fois sans majorité.

"Saskaņa/Согласие" (Armonía), que además de prorruso se define como socialdemócrata, es ya la cuarta vez que vence en unas elecciones parlamentarias, pero hasta ahora nunca consiguió aliados para llegar al Gobierno.

"Saskaņa/Согласие" (Harmonie), en outre de pro-russe, se décrit comme social-démocrate, et c'est déjà la quatrième fois qu'il remporte les élections parlementaires, mais il n'a jamais encore réussi à obtenir des alliés pour arriver au gouvernement.

El partido Armonía, liderado por el alcalde de Riga, Nils Ushakovs y que goza del respaldo masivo de la minoría rusa, fue la formación más votada en los comicios legislativos que se celebraron el sábado en Letonia. Ha obtenido cerca del 20% de los sufragios (24 diputados) cuando el recuento de papeletas supera ya el 99%.

Le parti Harmonie, dirigé par le maire de Riga, Nils Ushakovs et soutenu massivement pour la minorité russe, est arrivé à la première position dans les élections législatives qu'ont été celebrées le samedi en Lettonie. A obtenu près de 20% des suffrages (24 députés) lorsque le comptage des bulletins dépasse déjà le 99%.

En segundo lugar, con un 14,5% de los votos (15 diputados), han quedado los populistas del denominado «¿A quién pertenece el Estado?» (KPVLV), el único socio probable de coalición de los vencedores. Juntos suman 39 escaños sobre un total de 100 que tiene el Saeima, el Parlamento letón, resultado muy alejado de los 51 diputados que conforman la mayoría.

En deuxième position, avec 20% des votes (15 députés), sont les populistes, désignées sous le nom de « À qui appartient l'État ?» (KPVLV), le seul partenaire de coalition probable des victorieux. Ensemble, ils accumulent 39 sièges sur un total de 100 qu'a la Saeima, le Parlement letton, un résultat très éloigné des 51 députés qui constituent la majorité.

Ushakovs, no obstante, se muestra confiado en lograr un acuerdo para atraer a los 12 parlamentarios que le faltan. Esos apoyos podrían llegarle de la tercera formación en liza, el llamado Nuevo Partido Conservador, que habría logrado el 13,6% de los votos y que está siendo activamente cortejado por la actual coalición gobernante con el objetivo de cerrar el paso a prorrusos y populistas.

Ushakovs, néanmoins, a bon espoir d'obtenir un accord pour attirer les 12 parlementaires qui lui manquent. Ces soutiens pourront arriver du troisième parti en lice, dit Nouveau Parti Conservatrice, qui aurait obtenu 13,6% des votes et qui a été activement courtisé par l'actuelle coalition gouvernante avec l'objectif de bloquer les pro-russes et populistes.

El líder del Nuevo Partido Conservador, Janis Bordans, ha dejado ya clara cuál es la condición para decantarse de uno u otro lado, exige ponerse al frente del próximo Ejecutivo. La cuarta posición le ha correspondido a los liberales de «Desarrollo/Por», que han alcanzado el 12% de los sufragios.

Le dirigeant du Nouveau Parti Conservatrice, Janis Bordans, a établi clairement quelle est la condition que le pourrait faire opter pour l'un des côtés: il exige d'être placé à la tête de l'exécutif suivant". Les libéraux de « Développement/Pour » sont arrivés en quatrième position, ayant obtenu 12% des suffrages.

User avatar
Dormouse559
Language Forum Moderator
Posts: 6419
Joined: 2010-05-30, 0:06
Real Name: Matthew
Gender: male
Country: US United States (United States)

Re: Saim - français

Postby Dormouse559 » 2018-10-12, 16:04

J'ai décidé de faire quelques corrections. Ne les prends pas comme exhaustives. J'ai mis le texte en orange quand je n'étais pas certain de la qualité d'une correction ou quand j'ai trouvé douteuse une tournure de phrase et que je ne savais pas la corriger.

Aussi, tu as modifié ton texte dernier après que j'avais commencé à le corriger. J'ai essayé de mettre à jour ma version, mais il est bien possible que tu voies quelques corrections qui sont maintenant superflues.

Saim wrote:Les gens deviennent des instruments de production, tels que (tout) comme les machines et les outils qu'ils fabriquent. Ils sont soumises aux mêmes formes de coordination, de rationalisation et de contrôle que la société tente d'imposer à la nature et aux instruments inanimés. Cela n'implique pas seulement la projection des pouvoirs humains vers une libre expression, sinon mais sa répression par le principe selon lequel les tâches doivent s'exécuter avec obedience obéissance et abnégation. L'autorépression et la répression sociale forment le contrepoint indispensable pour l'emancipation personnelle et l'emancipation sociale.


Saim wrote:J'ai corrigé un petit détail du texte: en au lieu de Harmony, j'ai écrit Armonía, puisque le nom officiel du parti n'est pas en anglais et il doit être traduit en espagnol ou - si on ne traduit pas - rester en russe/letton (sûrement pas en anglais !).

Les pro-russes remportent encore les elections en Lettonie, mais une nouvelle fois de nouveau sans majorité.

"Saskaņa/Согласие" (Harmonie), en outre de pro-russe, se décrit comme social-démocrate, et c'est dejà la quatrième fois qu'il remporte les élections parlementaires, mais il n'a jamais encore réussi à obtenir des alliés pour arriver au Gouvernement.

Le parti Harmonie, dirigé par le maire de Riga, Nils Ushakovs et soutenu massivement pour par la minorité russe, est arrivé à la première position en premier dans les élections législatives qu'ont étées celebrées tenues le samedi en Lettonie. Il a obtenu près du 20% des suffrages (24 députés) lorsque le comptage des bulletins dépasse dejà le 99%.

En deuxième position, avec 20% des votes (15 députés), sont les populistes, designées sous le nom de « À qui appartient l'État ? » (KPVLV), le seul partenaire de coalition probable des victorieux. Ensemble, ils accumulent rassemblent 39 sièges sur un total de 100 qu'a la Saeima, le Parlement letton, un résultat très éloigné des 51 députés qui constituent la majorité.

Ushakovs, néanmoins, a bon espoir d'obtenir un accord pour attirer les 12 parlementaires dont il manque. Ces soutiens pourraient arriver venir du troisième parti en lice, dit Nouveau Parti Conservateur, qui aurait obtenu 13,6% des votes et qui est en train d'être activement courtisé par la coalition gouvernante actuelle avec l'objectif de bloquer les pro-russes et les populistes.

Le dirigéant du Nouveau Parti Conservateur, Janis Bordans, a clairement établi quelle est la condition qui pourrait le faire opter pour l'un des côtés: il exige d'être placé à la tête de l'exécutif suivant". En quatrième position sont arrivés les libéraux de « Développement/Pour », qui ont obtenu 12% des suffrages.
N'hésite pas à corriger mes erreurs.

User avatar
Saim
Posts: 4933
Joined: 2011-01-22, 5:44
Location: Novi Sad
Country: RS Serbia (Србија)

Re: Saim - français

Postby Saim » 2018-10-14, 16:32

Dormouse559 wrote:J'ai décidé de faire quelques corrections. Ne les prends pas comme exhaustives. J'ai mis le texte en orange quand je n'étais pas certain de la qualité d'une correction ou quand j'ai trouvé douteuse une tournure de phrase et que je ne savais pas la corriger.

Aussi, tu as modifié ton texte dernier après que j'avais commencé à le corriger. J'ai essayé de mettre à jour ma version, mais il est bien possible que tu voies quelques corrections qui sont maintenant superflues.

Saim wrote:Les gens deviennent des instruments de production, tels que (tout) comme les machines et les outils qu'ils fabriquent. Ils sont soumises aux mêmes formes de coordination, de rationalisation et de contrôle que la société tente d'imposer à la nature et aux instruments inanimés. Cela n'implique pas seulement la projection des pouvoirs humains vers une libre expression, sinon mais sa répression par le principe selon lequel les tâches doivent s'exécuter avec obedience obéissance et abnégation. L'autorépression et la répression sociale forment le contrepoint indispensable pour l'emancipation personnelle et l'emancipation sociale.


Saim wrote:J'ai corrigé un petit détail du texte: en au lieu de Harmony, j'ai écrit Armonía, puisque le nom officiel du parti n'est pas en anglais et il doit être traduit en espagnol ou - si on ne traduit pas - rester en russe/letton (sûrement pas en anglais !).

Les pro-russes remportent encore les elections en Lettonie, mais une nouvelle fois de nouveau sans majorité.

"Saskaņa/Согласие" (Harmonie), en outre de pro-russe, se décrit comme social-démocrate, et c'est dejà la quatrième fois qu'il remporte les élections parlementaires, mais il n'a jamais encore réussi à obtenir des alliés pour arriver au Gouvernement.

Le parti Harmonie, dirigé par le maire de Riga, Nils Ushakovs et soutenu massivement pour par la minorité russe, est arrivé à la première position en premier dans les élections législatives qu'ont étées celebrées tenues le samedi en Lettonie. Il a obtenu près du 20% des suffrages (24 députés) lorsque le comptage des bulletins dépasse dejà le 99%.

En deuxième position, avec 20% des votes (15 députés), sont les populistes, designées sous le nom de « À qui appartient l'État ? » (KPVLV), le seul partenaire de coalition probable des victorieux. Ensemble, ils accumulent rassemblent 39 sièges sur un total de 100 qu'a la Saeima, le Parlement letton, un résultat très éloigné des 51 députés qui constituent la majorité.

Ushakovs, néanmoins, a bon espoir d'obtenir un accord pour attirer les 12 parlementaires dont il manque. Ces soutiens pourraient arriver venir du troisième parti en lice, dit Nouveau Parti Conservateur, qui aurait obtenu 13,6% des votes et qui est en train d'être activement courtisé par la coalition gouvernante actuelle avec l'objectif de bloquer les pro-russes et les populistes.

Le dirigéant du Nouveau Parti Conservateur, Janis Bordans, a clairement établi quelle est la condition qui pourrait le faire opter pour l'un des côtés: il exige d'être placé à la tête de l'exécutif suivant". En quatrième position sont arrivés les libéraux de « Développement/Pour », qui ont obtenu 12% des suffrages.


Merci de me corriger ! Même si c'est ne pas exhaustif, tu m'as beaucoup aidé. :D


Return to “French (Français)”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest